18 juil. 2007

Ton nez doux, tes yeux mous et tes oreilles tordues

Retour après une petite période de surmenage incroyable, mais je ne vous oublie pas, oula, non non non.

Je vais pour une fois essayer de ne pas perdre le fil de mon post, celui ci se déroulant en 3 points. Je vous ferai donc subir avec joie le sordide découpage de type 4ème B, en 3 merveilleuses et détonnantes parties; "dieu, que je suis originale".


Première Partie: "Para One est cool, mais même un peu plus".

Nous avons acheté l'album EPIPHANIE de Jean Baptiste de Laubier l'an dernier. Nous l'avons acheté et évidemment nous avons aimé Para, nous sommes tombées amoureuses de lui 12 fois et l'avons un peu détesté parfois, parceque comme tous les artistes de sa lignée; un talent pareil, ça fout les boules aussi, hein. Que ce soit en tant que producteur pour TTC ou lorsqu'il passe derrière la caméra (je vous le rappelle, qu'il fait du cinoche ou pas?), Para est fort. Lorsqu'il remixe ou même en live, en dj set, en chemise ou polo, à la ville ou à la montagne....il le dit lui même "Para one fait pleurer les gamines".

PARA ONE, après nos amis Oizo, Sebastian et Kavinsky se lance dans la B.O d'un film, beaucoup moins funky pour le coup. Mais ça, ça lui va bien plutôt bien.


Naissance des Pieuvres

Add to My Profile More Videos


NAISSANCE DES PIEUVRES sort le 15 Août. J'y cours.



Deuxième Partie: "Tu sens bon, mais en plus, t'as la super classe"

Mes potes Gilles Uzan Et Adrien Aumont font encore parler d'eux ici, mais je vous jure que je suis complètement objective, en aucun cas corrompue, ni intéressée. Toujours dans la réal mais cette fois, ce n'est pas un clip dont il s'agit. C'est bien au-delà de ça.

Petit topo rapide. Le film est à la gloire du LABO. Le LABO c'est genre LA nouvelle marque de parfum, installée à NY et créée par deux frenchies là bas, plus cools que toi et tous tes amis réunis. Grand classique, ils ont ouvert un corner chez COLETTE il y a 6 mois, et Madame Winter et toutes ses copines en ont fait leur marque chouchoutte. LE LABO ouvre une boutique géante à Tokyo en septembre, puis viendra L.A puis dans tous les Barneys....

LE SITE DU LABO

Donc il semblerait, jeune parisien, qu'il soit de bon goût de te rendre très vite chez COLETTE pour te procurer l'elixir de tes rêves.

En attendant, tu hallucines sur les histoires du nez du sphynx et compagnie, et tu félicites au passage le talent de mes amis.






Troisième Partie: "Entre Tarbes, Mexico et Montréal, y a ce mec, et il est bien"

Si comme moi tu penses que Myspace c'est devenu vraiment caca, qu'il est devenu impossible de tomber sur un artiste de qualité, que c'est vraiment trop le bordel et que ça pue le vulgaire un peu partout....écoute un peu ma ptite histoire.

Il y a environ un mois, en me balladant sur le dit site "communautaire", je tombe sur un page avec un gros nom rigolo, un son familier, mais différent. MONSTER P était né, et déjà dans mon cerveau les images technicolor d'un mec un peu jeune, un peu sympa voir très, et surtout complètement divertissant.

Puisque je suis une grosse fainéante, CTRL C CTRL V (sorry Pierre), voilà un peu l'histoire....

"Je m’appelle Pierre a.k.a Monster.P j’ai 23 ans et je suis né à Tarbes dans le Sud-Ouest de la France au pied des Pyrénées.

Je suis passionné de musique depuis que j’ai environ 6 ou 7 ans car mes parents sont eux-mêmes de gros consommateurs de disques. Quand j’étais petit je passais tous mes Samedi après midi avec mon père et ma petite sœur à la Fnac de Toulouse pour écouter du sons et lire des bandes dessinés, mon père achetait alors environ une dizaine de cd en moyenne par semaine que l’on écoutait en famille par la suite. Il m’a initié au rock et à la funk tandis que ma mère au rap et à la new wave. C’est une fan invétérée de Master P et de Westcoast dans sa globalité donc j’ai grandi avec ce style de sons à fond à la maison et dans sa voiture depuis le début des années 90. Elle m’a fait connaître la plupart des groupes de rap old school que je connais à l’heure actuelle.

Je n’ai jamais vraiment écouté de musique électronique à proprement dite jusqu’à l’année dernière au Mexique où j’ai trainé pendant six mois avec des dj house et électro. Je m’amusais à prendre le micro en boîte et rappais sur les sons qu’ils passaient, les gens adoraient ça même s' ils ne comprenaient que dalle (il vallait sans doute mieux pour apprécier d’ailleurs ^^) Je ne viens pas d’un endroit en France où la culture club est très développée et les boîtes de chez moi ne passe que de la grosse daube, en plus faut enlever la casquette et mettre des chaussures de ville, donc j’y allais jamais, ça me faisait royalement chier.

Je suis parti vivre au Canada, à Montréal avec ma mère durant 3 ans et demi et j’y retourne l’été voir mes potes, j’y repars d’ailleurs travailler six mois en Août. Là bas je sortais beaucoup en boite et en after car les soirées sont mortelles et je me retrouvais souvent l’un des seuls blancs dans des boites hip hop suantes entouré de gros black de deux mètres de haut sur le dancefloor, et j’adorais ça. Je ne suis pas un wiggaz ne vous méprenez pas, il y en a énormément la bas qui dansent en maillot de basket XXXL avec la serviette autours du cou et se prennent pour des gangsters alors que leur maman leur à repassé leur panoplie et qu’il dilapide l’argent paternel dans des cocktails offert à des meufs blacks qui se foutent de leur gueule.

Mon premier souvenir électronique fut le premier album de Daft Punk que j’avais acheté adolescent à sa sortie. C’était un des seuls cd que je possédais moi-même et je l’écoutais tous les jours comme une petite pétasse pré-pubaire écoute le deux titres de Lorie en boucle sans se lasser de sa voix de crécelle.

J’ai commencé la création par le graffiti ou plus précisemment le tag vandale à 13 ans en rentrant dans un crew, j’étais de loin le plus jeune et je devais prouver à mes potes que j’avais les cojones pour faire parti du groupe , je faisais le mur de chez moi très souvent pour aller poser seul ou avec eux, ils tapaient des fresques super belles à côté, mais moi ça ne m’intéressait pas du tout, d’un car je n’avais pas le niveau et de deux, car j’avais une rage en moi qui faisait que j’avais besoin de me défouler à la Azyle ou faire des throw-ups plus que d’élaborer tout un whole-piece durant plusieurs jours.

Ça fait un an et demi que j’ai touché pour la première fois à des logiciels de production musicale. Je suis donc parti vivre au Mexique l’année dernière où j’ai commencé une grande amitié avec un ancien punk anglais de 47 ans qui est guitariste et producteur et m’a appris à me servir de Sony Acid Pro car cela faisait des années que cela me travaillait de commencer à produire. Je rapais depuis un petit moment et j’en avais marre de poser sur des instrus connus que je téléchargais. Puis au final je suis très vite passé à l’électro qui est bien plus amusant et évolutif à produire.
Je ne suis pas dj. Je ne possède que 5 vynils qui ne sont que des albums d’instrus Stones Throw que j’ai acheté pour rapper dessus à l’époque. Je mixe parfois dans des soirées étudiantes mais seulement privées et sur ordinateur. Je n’ai pas de set prédéfini, je change tout le temps en fonction de l’ambiance, de ce que j’écoute sur le moment et du type de population présente. C’est vraiment au feeling et je décide pendant la chanson qui passe la prochaine que je vais mettre qui irait bien avec. Niveau production je ne produis que sur logiciel et je n’utilise pas de machines car c’est trop cher mais je compte m’acheter du matériel très vite car j’en ai un peu marre de faire avec des freewares que je télécharge sur internet. J’ai vraiment envie d’avoir une gamme de sons plus diversifiée afin de faire des productions lourdes à influences ghettotech, electro et house. Je ne me cantonne pas à un style car je suis très éclectique (mes influences vont de l’électro à la vieille chanson française en passant par le hip hop) et je ne désire pas m’enfermer dans un style déterminé par d’autres avant moi. J’aime bien tout mélanger et essayer d’en faire ressortir quelques chose d’original, homogène et percutant. Je ne ferais jamais pour autant de track expérimentale je veux que les gens accrochent au premier coup et être le plus abordable possible tout en gardant une touche underground et home made.

The Shoppings : Pour ce remix j’ai décidé de le faire un peu par hasard, je ne connaissais absolument pas le groupe, il m’ont laissé un commentaire sur un concours de remix en février sur myspace? J’ai alors écouté les paroles et elles m’ont bien fait rigolé sur le coup. Vu que je suis Tarbais, ville du Sud à tendance skate, gitan et caillera plus que glam-rock et slim, je trouvais très bien le tableau qu’ils peignaient des clubbers superficiels de grande ville. Je ne dis pas que je n’aime pas le superficiel ,j’adore ça, mais seulement quand il est construit autours de l’intelligence et la connaissance tel que TTC par exemple. Ces gars jouent à fond la carte de la légèreté, mais le fond et la forme sont extrêmement élaborés et recherchés. J’ai voulu, donc par rapport à cette perception que j’en avais, faire un son entre la B.O de Scarface (pour sa touche boite de nuit et paillettes) et Chromeo (pour leur côté les filles sont des chieuses). Dans le futur, mon principal objectif est de créer ou intégrer un cabinet de direction artistique du style de Surface to Air après mes études afin de réaliser des clips, des fringues, et faire de la publicité décalées pour des grandes marques. Sinon au niveau personnel je souhaite créer des camps de concentration pour les danseurs de tektonik. "

Prends ça dans ta gueule.

Vous l'aurez compris. J'aime mieux MONSTER P que Pascal Montfort (from The Shoppings).
Et Monster P, lui est vraiment généreux.

Tiens, vlà ton MP3:


The Shoppings - Tu fais quoi dans la vie? (Monster P. Remix)

9 commentaires:

r0ukine a dit…

moi aussi je l'aime Monster P

Anonyme a dit…

Il est bien ce jeune

bravo Monster P

MERCI Llor

bolo

Llor a dit…

:)))))
bien sûr qu'il est bien.

je poste pas de la merde voyons.

Anonyme a dit…

Merci merci

je vous fais une révérence en tutu rose à tous :D

vous déchirez

Anonyme a dit…

héhéhéhé au fait, même les Shoppings ils ont pas le mp3 ahahahahahahahahah les nazes
Monster.P (j'ai pas signé plus haut)

Boucherie Electronique a dit…

C'est la deuxième vid du myspace qu'il faudrait mettre pour naissance des pieuvres, parce que là c'est "trahison" de Vitalic qu'on entend, c'est dommage

Llor a dit…

i know i know.
mais c'est bien pour ça que j'ai mis le lien du myspace.

cette vid c'est la Bande annonce officielle, celle qui donne envie de voir le film.

enfin, du moins, à moi.

Brav a dit…

Je peux me permettre un truc... je vais vous froisser les filles mais je kiffe les post de LLor!!!
NANANANANERE!!!
ET PIS PASCAL MONFORT C'EST MON COPAINNNNNNNNNNN (ET PAS QUE DE MYSPACE NANANANANEREEEEEEEE).
Nous je ne vais pas bien ce matin...

Clem a dit…

Vous ètent maintenant dans mes zamis' sur blogspot et MS^^